Association Nationale des Anciens Combattants

et Ami(e)s de la Résistance


Comité de Morestel & Nord Isère

Amicale des Maquisards d’Ambléon et des Résistants Actifs (A.M.A.R.A.)

Biographies

Le 1er août 1944 à Montalieu-Vercieu, lors d’un terrible combat contre l’ennemi nazi, tombait sous les balles à l’âge de 31 ans, un Résistant originaire de Saint Victor de Morestel, Marcel Amevet.

Sa photo, parmi trois autres, était sur la stèle du Souvenir érigée à l’emplacement même de ces combats dont la rue d’accès à pour nom depuis, rue du 1er août 1944. Mais sa photo, subissant les caprices de jeunes désœuvrés a été dégradée puis perdue. Afin que ne soit pas oublié Marcel et que puisse perdurer son souvenir, des recherches sur sa famille éventuelle ont été effectuées dans un premier temps par la Mairie de Montalieu-Vercieu sans succès, puis ensuite par les membres du Comité ANACR de Morestel.

Cela n’a pas été chose facile, puisque ces recherches par Internet sur quelques sites généalogiques ainsi qu’auprès de la Mairie de Saint Victor de Morestel, auront été infructueuses.

Au mois de décembre 2007, en rencontrant les anciens de la commune à ce sujet, témoins de cette triste période, l’adresse de sa fille Danielle, nous a été donnée (pour la petite histoire, rien ne vaut la mémoire de nos anciens, c’est bien plus efficace qu’Internet). Les contacts étant  pris avec elle, une nouvelle photo de Marcel a pu être remise en mars 2008 à la municipalité de Montalieu-Vercieu.

Rappel:

Le 1er août 1944 après-midi, à Montalieu-Vercieu, un groupe envoyé pour arraisonner un car de G.M.R., tombe sur un fort convoi ennemi comprenant des Mongols. Le combat court et violent entraîna quatre morts, plusieurs blessés et un prisonnier.

Suite à cette journée, des représailles sévères et les pires des exactions seront exercées sur la population ; des civils trouveront la mort.

Marcel Amevet, dès 1941, fera partie de la première réunion cantonale constituée de quelques femmes et hommes, fer de lance de l’organisation de la  Résistance et de la lutte armée contre l’ennemi dans le canton de Morestel. Il aura en charge dans un premier temps la diffusion des tracts et la presse clandestine.

Lorsque le Maquis d’Ambléon se constituera, il sera affecté au Poste de Commandement. Marcel sera l’un de ces hommes qui n’auront pas hésité à donner leur jeunesse et leur vie à la France.

Marcel Amevet n’aura pas la joie de connaître sa fille Danielle puisqu’elle naîtra le 4 août 1944.

Publié le 4 février 2010

Sources rappel : © Archives A.M.A.R.A

Photo : Collection privée

Dernière mise à jour le 31 août 2017-09:47:46

Mentions légales - © ANACR Morestel 2010 - 2017

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Retour
Accueil Qui sommes-nous Le Mot de la Présidente Nous rejoindre Contact Communiqués ANACR Exposition Liens utiles Lieux de Mémoire Bibliographie Historique Biographies Photothèque Accès Forum