Association Nationale des Anciens Combattants

et Ami(e)s de la Résistance


Comité de Morestel & Nord Isère

Amicale des Maquisards d’Ambléon et des Résistants Actifs (A.M.A.R.A.)

Biographies

A la déclaration de la guerre, Robert Cholat était employé aux Établissements Dickson. Le 5 mars 1942, il est incorporé aux chantiers de jeunesse à Cormatin en Saône-et-Loire jusqu’au 5 octobre 1942.

Pour échapper au S.T.O., Robert devient clandestin, et se cachera à Bordenoud et Vignieu, et  participera à la distribution des tracts. Il rejoint le Maquis d’Ambléon nouvellement constitué et prendra part à la libération de Bourgoin, Saint-Bonnet-de-Mure, jusqu’à Lyon où il sera installé dans le groupe scolaire Painlevé  jusqu'à la libération complète de la ville.

Par la suite Robert Cholat rejoindra la frontière espagnole à la citadelle de Mont-Louis où là, il est armurier puis infirmier.

Son retour à la vie civile se fera en octobre 1946.

Robert était membre du Comité ANACR de Morestel.

Robert Cholat fera parti de ces Résistants qui ont combattus pour que la France retrouve son honneur et sa liberté.

Robert Cholat est né le 12 décembre 1921 à Dolomieu, d'une famille paysanne qui lui a transmis les valeurs du terroir et qui l'ont conduit tout au long de sa vie. Très vite, Robert est entré dans la vie active par un apprentissage dans le tissage puis quelques années chez Dickson. La majorité de sa carrière professionnelle fut consacrée à l'Unité Hermétique à La Verpillière où Robert occupa divers postes pour ensuite être muté sur le site de Cessieu où il fut garde pendant plusieurs décennies. Parallèlement, il travaillait à la Stumec, autre fleuron de l'industrie locale.

Il s'est marié avec Marie en 1945 et auront deux filles, Josette et Jacqueline. Quatre petits-fils et cinq arrière-petites-filles ont agrandi la famille.

La disparition de son épouse .en 2001 a fini de chambouler sa vie. En 2009, victime d'une fracture du col du fémur, il fut contraint de rejoindre La Maison des Augustines à Pont-de-Beauvoisin où ses qualités de bon vivant en firent un pensionnaire apprécié. Il s'y découvrit des talents d'artiste et un goût pour les jeux de société.


Sources: © Archives A.M.A.R.A & Comité ANACR de Morestel

Photos: © ANACR Morestel

Dernière mise à jour le 31 août 2017-09:47:46

Mentions légales - © ANACR Morestel 2010 - 2017

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Retour
Accueil Qui sommes-nous Le Mot de la Présidente Nous rejoindre Contact Communiqués ANACR Exposition Liens utiles Lieux de Mémoire Bibliographie Historique Biographies Photothèque Accès Forum