Association Nationale des Anciens Combattants

et Ami(e)s de la Résistance


Comité de Morestel & Nord Isère

Amicale des Maquisards d’Ambléon et des Résistants Actifs (A.M.A.R.A.)


Communiqué


LA  RÉSISTANCE  EST  INDIGNÉE


Le Bureau départemental de l’ANACR Isère, réuni le 9 mai 2016, s’élève avec force contre la campagne d’affichage orchestrée par le groupe identitaire «  jeune nation » visant à demander la réhabilitation de Philippe Pétain.

Mercredi dernier, une habitante de Les Abrets, proche de Pont de Beauvoisin en Isère, découvrait, collées sur une cabine téléphonique, juste devant la Poste, deux affiches grand format, en couleurs et représentant Ph. Pétain. Le Président du Comité ANACR de Pont de Beauvoisin, immédiatement alerté, a informé la mairie des Abrets et la presse  de l’indignation légitime suscitée par ces affiches, dans la population et particulièrement chez les anciens Combattants, les Résistant-e-s et les Amis ANACR.
La direction départementale de l’ANACR tient à s’associer publiquement à ces protestations et à dénoncer  ces actes inadmissibles qui bafouent la vérité historique et insultent la mémoire de tous ceux et celles, français ou étrangers qui luttèrent, pour beaucoup jusqu’au sacrifice de leur vie, contre l’occupant nazi et le régime félon de Vichy instauré par Pétain qui collabora, sans état d’âme, avec l’occupant, bradant l’honneur de la France et sacrifiant sa population.

Dans d’autres communes de l’Isère, Échirolles, Voiron  etc. … le groupuscule «  jeune nation » a également collé ces mêmes affiches, tentant de banaliser sa revendication ignoble et de l’étendre à l’ensemble de notre département.

La direction départementale de l’ANACR rappelle que Pétain, à la Libération, destitué de son titre de Maréchal, a été reconnu, par le Tribunal de la République, coupable de haute trahison, responsable de la déportation de milliers d’hommes et de femmes dont des invalides, des vieillards et de tout jeunes enfants. Il a été condamné à mort, puis gracié et condamné à la perpétuité.

Les  agissements et la propagande de groupuscules identitaires, dont certains sont ouvertement néonazis, véhiculent le racisme, la xénophobie et la haine dans notre Pays. Dans  ces moments difficiles que traverse l’ensemble des pays européens, soumis à l’inquiétante poussée des mouvements d’extrême droite et populistes, il revient aux pouvoirs publics de neutraliser et de démanteler ces groupuscules en appliquant avec fermeté, les lois de notre République et d’affirmer avec force que rien ni personne ne peut saper les fondements de notre démocratie, en revisitant l’histoire à des fins politiques.

La direction départementale de l’ANACR, au nom des Résistantes et Résistants, s’opposera sans relâche à tous ceux qui tenteront de falsifier l’histoire, de salir la Résistance, de dédouaner les hommes du régime de Vichy et de répandre les idées liberticides, nées du nazisme et du fascisme, qui ont failli entraîner le monde à sa destruction.

Aujourd’hui, comme hier, l’ANACR continue son combat car ainsi que le disait  Lucie Aubrac :

Résister est un verbe qui se conjugue au présent.  

A Grenoble le 10 mai 2016     

Les Présidentes départementales

Denise Meunier                                                      Martine Peters

Pour télécharger le communiqué, Cliquer ici.



Dernière mise à jour le 31 août 2017-09:47:47

Mentions légales - © ANACR Morestel 2010 - 2017

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Retour
Accueil Qui sommes-nous Le Mot de la Présidente Nous rejoindre Contact Communiqués ANACR Exposition Liens utiles Lieux de Mémoire Bibliographie Historique Biographies Photothèque Accès Forum