Association Nationale des Anciens Combattants

et Ami(e)s de la Résistance


Comité de Morestel & Nord Isère

Amicale des Maquisards d’Ambléon et des Résistants Actifs (A.M.A.R.A.)

Historique


Jacques Chaban-Delmas est né le 7 mars 1915 à Paris. Fils de Pierre Delmas, administrateur de sociétés, il fera des études supérieures à Sciences-Po et sera licencié en droit, diplômé en droit public et économie politique. Son entrée dans la vie active se fera en 1933 dans le journalisme, à l'Information économique et financière.

Appelé au service militaire en 1938, il suivra les cours d'Élève-Officier de Réserve (E.O.R.), sera reçu 1er à Saint-Cyr et sortira major de sa promotion. Il servira comme aspirant puis lieutenant au 75ème Bataillon Alpin de forteresse pendant la drôle de guerre.

Démobilisé le 4 août 1940, il tente sans succès de gagner l'Angleterre. Par l'intermédiaire du colonel Groussard, il rejoint en décembre 1940 le Réseau "Hector" que commande le colonel Heurtaux, et se spécialise dans le renseignement sur la mise à disposition des Allemands de l'industrie française. A cette fin, il entre en juin 1941 comme contractuel au Ministère de la Production Industrielle.

Reçu au concours de l'Inspection des Finances en mars 1943, il poursuit son activité de renseignement en liaison avec l'Organisation Civile et Militaire (O.C.M.) dans laquelle a fusionné "Hector".

En août 1943, il prend le pseudonyme de "Chaban", du nom d'un château, et entre à la Délégation militaire en France du Comité Français de Libération Nationale (C.F.L.N.) , devenant de fait l'adjoint de Louis Mangin, le Délégué militaire national (D.M.N.) du C.F.L.N..

Par ailleurs, avec André Debray, Michel Debré et Robert Courtin, il fonde la Comité financier (COFI) intérieur de la Résistance.

En mai 1944, il est nommé D.M.N. et chargé de transmettre à la Résistance intérieure les ordres de l'État-major F.F.I. (EM-FFI) de Londres, dirigé par le général Koenig, et est l'interlocuteur du COMAC du CNR.

Promu général de brigade le 15 juin 1944 par le GPRF d'Alger, il part à Londres le 25 juillet 1944 afin d'y exposer les possibilités militaires de la Résistance et dissuader les Alliés de contourner Paris. Il en reviendra le 13 août 1944 et, acheminé par les Américains, il regagne Paris entré le 16 août 1944 en insurrection alors même que les instructions du général Koenig la subordonnait à des ordres venus de EM-FFI de Londres.

Opposé à la stratégie d'insurrection de la capitale mise en œuvre par le Comac, il appuie la trêve négociée avec les Allemands par Alexandre Parodi. Toutefois pour préserver l'unité de la Résistance, il se ralliera la reprise des combats.

Il ira accueillir Leclerc à Arpajon le 24 août et entrera avec lui dans Paris le 25 août.

A la libération, il sera chef de la Mission de liaison et d'inspection mobile d'organisation de l'Armée.

Élu en 1946 député de la Gironde, il sera Maire de Bordeaux de 1947 à 1995, Président de l'Assemblée Nationale, plusieurs fois ministre, Premier ministre de 1969 à 1972.

Compagnon de la Libération, Jacques Chaban-Delmas a été membre du Comité d'honneur national de l'ANACR de 1984 à 2000, année de son décès.

Sources : Le Journal de la Résistance octobre-novembre-décembre 2016

Nous espérons avoir répondu à vos recherches. Faites le nous savoir sur notre forum ou Livre d’or afin que nous puissions le cas échéant approfondir le sujet. Nous vous remercions de votre visite.


Dernière mise à jour le 31 août 2017-09:47:48

Mentions légales - © ANACR Morestel 2010 - 2017

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager par e-mail
Accueil Qui sommes-nous Le Mot de la Présidente Nous rejoindre Contact Communiqués ANACR Exposition Liens utiles Lieux de Mémoire Bibliographie Historique Biographies Photothèque Accès Forum
Retour

Les généraux de la Résistance: Jacques Chaban-Delmas